Abri antinucléaire (Poste-émetteur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Abri antinucléaire (Poste-émetteur)

Message par SteevenTide le Mar 29 Sep - 21:00

Construction : Au courant des années 60
Abandon :  Fin des années 90

Historique

C’est durant la guerre froide sous le gouvernement de John Diefenbaker que le bunker a été construit dans les années 1960.  Il y en aurait eu une cinquantaine au Canada, ils ont été surnommés les « Diefenbunkers ».

Celui-ci était un poste de communication qui servait de « backup » à celui de Valcartier. Le bunker contenait des vivres (nourriture, eau, essence,…) pour permettre à quelques dizaines de personnes de survivre pendant quelques semaines.

Il est souterrain et avec des portes d’acier trempé de plusieurs pouces d’épaisseur afin de résister au souffle d’une explosion nucléaire et protéger ses habitants des radiations.
Le bunker est à l’abandon depuis la fin des années 1990.

Notre visite

Lors de notre visite nous avons dû nous infiltrer par un conduit de ventilation qui donnait par la suite sur la salle des machines. La descente se fût prudemment car nous ne savions pas du tout ce qu'il y avait au fond de ce tuyau. Finalement nous nous sommes glissés dans la ventilation pour en ressortir quelques mètres plus loin.

La première vue de l'intérieur de ce bunker est du moins, impressionnante. Malgré la noirceur de l'intérieur nous n'avons pas tardé à explorer ces lieux ! L'intérieur regorge de graffitis et de traces de vandalisme mais malgré tout garde un charme digne des films d'action. Portes blindées de plusieurs pouces d'épaisseurs, générateurs au diesel, bureaux, salle à manger, cuisine, magasin, tout y est pour abriter quelques dizaine d'hommes et de femmes en cas d'attaque nucléaire.

Cet ancien poste-émetteur possède encore du matériel en bon état, aussi rare soit-il mais nous avons pu dénicher une antenne de télécommunication dans une pièce isolée.

Photos de la visite

Le conduit de ventilation qui nous a permis d'entrer à l'intérieur du bunker


La première porte que nous avons franchie afin d'accéder à la salle des machines contenant la porte d'entrée principale (Barricadée par deux immenses blocs de béton) ainsi que deux grands générateurs au diesel de plus que plusieurs panneaux électriques.


Derrière cette porte, les fameux générateurs au diesel.


À la droite de ces gigantesque générateurs se trouve un cabinet qui contenait une multitude d'outils en tout genre qui servaient à l'entretien de la machinerie ainsi que la porte d'entrée principale, bloquée par deux immenses blocs de bétons ensevelis de terre comme nous pouvons le constater.


Nous retrouvons aussi de nombreux panneaux de commandes comme celui-ci dans diverses pièces de l'abri.


Par la suite nous nous dirigeons vers un long corridor en "U" qui mène aux autres pièces du bunker (salle à manger, salle de réunion, cuisine, toilettes...)


Au fond, une grande pièce commune. Probablement des bureaux ou je ne sais quoi.


De retour dans le corridor nous poursuivons ! Au fond se trouve un escalier menant à quelques pièces dont une salle de bain, ce qui semble être un rangement, un bureau ainsi qu'une issue, elle aussi bouchée par des blocs de ciment. Sous l'escalier se trouve deux pièces de rangement séparés d'une porte. Tout juste à droite de ce rangement se trouve deux portes, l'une pour le magasin, l'autre permettant d'accéder à une autre salle commune


En tournant à gauche le corridor se poursuit vers les toilettes, la fameuse cuisine et un bureau. Plusieurs autres pièces probablement eux aussi des bureaux se trouvent le long à droite du corridor.


La fameuse portes des toilettes. Beaucoup de vandalisme ici, miroirs cassés, toilettes défoncées... Quel dommage.


Dans la cuisine, un peu plus loin dans le corridor, nous retrouvons quelques électroménagers dont un immense frigidaire, un four et une plonge.


On peut même y lire ici le menu de l'époque.


Voici ledit magasin dont je vous parlait précédemment. En voici la fenêtre où l'on pouvait commander nos trucs. Cette porte date bien d'une autre époque.


Et voici la pièce adjacente à cette fenêtre, probablement une autre aire commune.


Plusieurs pièces étaient séparées par des portes coupe-feu comme celles ci d'environ un pouce et demi d'épaisseur.


Conclusion

Une visite époustouflante. Malgré le vandalisme, ce bunker est des plus intéressant malgré son quasi anonymat sur le web. Peu d'histoire à trouver ne serais-ce que le bunker adjacent de la base militaire de Valcartier. Vallais le détour et je comptes bien y retourner un jour !

SteevenTide
Admin

Messages : 8
Date d'inscription : 29/09/2015
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://explourbaineqc.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum